lundi 15 septembre 2014

Au delà de mes limites ...

Samedi matin, RDV à 8h au fond de la baie d'Oponohu avec Mr Cattiau, prof de sport au collège de PaoPao.

Il organise avec ses élèves une reconnaissance du parcours du raid Painapo et il invite gentiment les parents a accompagner.
Du coup, ma coéquipière et moi avons décidé de le faire nous aussi.

Il a plu toute la nuit, le ciel est menaçant mais il ne pleut pas...déjà un bon point !

Après à peine 100m, nous traversons une rivière...et commençons à monter sur le Rotui...Comme vous le savez en lisant mes derniers articles, en ce moment, il pleut...il pleut même beaucoup. Du coup, le chemin est boueux, collant...glissant !
Mais allez, on y va : on grimpe...on grimpe...on glisse, on colle, on s'aide des branches pour se tracter vers l'avant pour l'ascencion, et des racines (ou cailloux/rochers) pour se retenir dans les descentes...
Avec l'humidité et la chaleur ambiante, j'avoues que le palpitant s'emballe vite et pourtant on ne trottine même pas, on marche car vu le dénivellé, on ne peut guère faire autrement !

Pfff, après 2 bonnes heures de marche, je commence à avoir quelques douleurs à droite et à gauche mais on y croit, on se motive et on pense au défi lancé par son fils !

Emilie regarde son "GPS" et nous dit que nous avons déjà marché 5kms...allez courage Véro, plus que 2. Là, un "papa" me dit qu'il y a quelques années, le raid était annoncé à 6kms mais en fait il en faisait 10..! Bon j'espère que ce n'est pas notre cas...

On perce les nuages et on arrive à un super point de vue. Waouh, magnifique...cela remonte le moral, on n'est pas venue pour rien, c'est beau !! Là, on re-regarde le "GPS" qui indique 7km...Oups, on devrait être en bas et arrivés mais on est bien en haut!!

Allez, on repart et on y croit. Cela glisse, pas facile...colle : mon pied reste "englué" et j'y perd une chaussure !!! Je ne sais pas marcher à "la locale" c'est à dire pieds nus comme de nombreux enfants, même lors de cette marche alors je récupère ma chaussure et la remet. Maintenant, j'ai autant de terre dans et sur la chaussure...hahaha...!
Après un peu plus de 3h de marche, je commence vraiment à fatiguer, le moral décroit et je ne m'amuse plus ...je dirais même que j'en ai marre ...et on monte toujours !!!

3h30 de marche, il semble que nous soyons dans la dernière "ligne droite" ou plutôt dernière descente (plus de 10kms au GPS). Mon genou heurte un énorme rocher et ma plaie de la semaine précédente se réveille. Oups, j'ai des vertiges. Je me trouve un rocher et m'assoie. Je suis au bout de mes forces. Mon corps ne veut plus : vertiges, maux de tête et sensation d'étouffements m'envahissent. Pas glop. Heureusement, je ne suis pas seule et pas loin de l'arrivée. Après 5 à 10 min de repos, on repart. Mes jambes fonctionnent toutes seules(!!) comme les sportifs lors d'iroman à l'épuisement (vu à la télé)...drôle de sensation. 

Ca y est, je vois la cocoteraie...nous sommes arrivés !!! Hourra...en plus, Nours est là avec des boissons faîches. Huum, cela fait du bien. Je m'installe dans la voiture, retire mes chaussures et ne bouge plus.
Ma co-équipière est lasse, elle aussi, mais moins épuisée que moi.

Voilà une matinée bien plus difficile que nous ne le pensions, bien moins "amusante" aussi...et franchement si le chemin ne sêche pas d'ici le raid, je ne pense pas avoir envie de reprendre le départ...trop difficile !!! Dailleurs pour moi, cela ne correspond pas à l'idée que je me fais d'un raid : aucune portion où l'on ne peut courir ou au moins trottiner.
Et en guise de raid de 7kms, il en fait 11,5 !!!!
La preuve :

raid

 

 

 

et voic le parcours ...
raid1

Les jeunes sont,eux, tout de suite après l'arrivée, partis se détendre et jouer dans le lagon (tout habillés). Jamais fatigués...! Dailleurs Clem nous à demander de rester à la plage toute l'AM avec ses collègues !!! 

Posté par veroper1 à 19:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 3 avril 2011

Dans le cratère

C'est vendredi...après avoir déposé nos ptits loups à l'école, je retrouve Michèle sur le parking. Elle me demande si je suis déjà allée dans le cratère car c'est la ballade qu'elle pense faire aujourd'hui. C'est OK pour moi.
Nous laissons ma voiture sur le route, près du lycée agricole et continuons avec celle de Michèle. Arrivées en haut du sentier des ananas, nous laissons la sienne et commençons notre ballade par le point de vue du "Bounty" (une des scènes du célèbre film "les révoltés du Bounty" a été tourné dans cette vallée).1
Malgré l'heure matinale, il fait déjà bien chaud (plus de 32° à 8h !). Le décor est splendide, nous admirons tout en marchant à bonne allure...mais pas trop vite quand même, nous devons garder du souffle pour papoter !!!

Vivement vendredi prochain !

 

Posté par veroper1 à 20:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]